Christian Poiret répond au PS : « L’emploi est notre priorité »

Publié le 10 Juin 2014

Christian Poiret répond au PS : « L’emploi est notre priorité »

PUBLIÉ LE 10/06/2014 - La voix du Nord

PAR J. M.

 

Piqué au vif, M. Poiret a tenu à faire valoir les atouts de la CAD... et les efforts qu’elle déploie pour l’emploi. Photo archives La Voix

Piqué au vif, M. Poiret a tenu à faire valoir les atouts de la CAD... et les efforts qu’elle déploie pour l’emploi. Photo archives La Voix

 


 

« Pour s’installer, une entreprise doit avoir confiance », martèle Christian Poiret, le président de la CAD. Et la confiance, ce n’est pas vraiment ce qu’inspirait le portrait du Douaisis dressé par le PS local lors d’un débat, la semaine dernière (notre édition du 7 juin). Une vision de la situation de l’emploi dans le Douaisis qui ne correspond pas du tout à la réalité, selon le président de la CAD, qui, face à « la politique du y’a qu’à » du PS, a tenu à revenir sur les performances de la CAD en matière d’emploi… et à renvoyer les socialistes à leurs études, et à leurs responsabilités au niveau régional et national.

« En 2013, 14 entreprises se sont implantées sur le territoire de laa CAD. Pour 2014, 21 ont déjà signé. Sur la période, nous avons vendu 44hectares de parc d’activité. » La preuve que le territoire est bel et bien attractif. « Vous croyez qu’une entreprise comme Goodman se serait installée sur 45 hectares chez nous si ça n’avait pas été stratégique ? »

Surtout, le développement économique est une priorité à la CAD, qui a prévu d’y consacrer 37 millions d’euros d’ici 2020. « Nous avons onze personnes ici qui s’occupent du développement économique, qui vont chercher les entreprises. On investit, aussi, concrètement, comme pour aider au maintien d’Arbel Fauvet Rail, ou pour l’hospice de Douai*… » Une démarche « volontariste », que M.Poiret revendique dans d’autres domaines. « Le seul point sur lequel je rejoins les socialistes, c’est celui de la formation. C’est vrai que nous avons une population peu mobile, et pas de centre de formation des apprentis. Mais ça fait sept ans que nous réclamons l’implantation d’un CFA dans le Douaisis, M. Percheron a donné son accord, nous avons mis 2 hectares dans la zone de la Clochette à disposition gratuitement, mais rien ne se passe. Nous sommes le seul arrondissement à ne pas avoir de CFA. Si les socialistes du Douaisis pouvaient nous aider à obtenir ça de la Région, ce serait déjà pas mal. »

Il y a un autre dossier sur lequel les socialistes pourraient se rendre utiles plutôt que de «dire n’importe quoi », estime M. Poiret. C’est le canal Seine-Nord. « Tout est entre les mains du président de la République, j’aimerais organiser une délégation d’élus du Nord pour le rencontrer. Que les socialistes prennent des décisions, ce sera une vraie bouffée d’oxygène pour toute la région. » À bon entendeur.

* La CAD a racheté les bâtiments de l’ancien hôpital général, dans le but d’y installer un hôtel et une brasserie.

Rédigé par Zac_Lauwin-Planque

Repost 0
Commenter cet article