Bigben...réduit déjà la voilure en terme d'embauches !

Publié le 28 Juillet 2011

BigBen va préparer ses commandes dans un entrepôt de 18 000 m²

mercredi 06.07.2011, 05:10 PAR BERTRAND BUSSIERE

 Le bâtiment de 18000m² sera, à terme, prolongé de 20000m² supplémentaires. PHOTO SAMI BELLOUMILe bâtiment de 18000m² sera, à terme, prolongé de 20000m² supplémentaires. PHOTO SAMI BELLOUMI

| ÉCONOMIE |

Not British. BigBen est Français.
Mais ouvert sur le monde. En
témoigne l'implantation, en 2000,
d'une filiale R &D à Hong-Kong.
Le premier fabricant et distributeur
européen d'accessoires pour
consoles de jeux vidéo va
prendre possession, en septembre,
d'un entrepôt logistique à
Lauwin-Planque.

 

Christian Poiret, président de la Communauté d'agglomération du Douaisis (CAD), en est le premier surpris. « On n'a même pas eu le temps de poser la première pierre ! » Comme par l'opération du Saint-Esprit, les 18 000 m² de l'entrepôt logistique BigBen Interactive, en zone industrielle de Lauwin-Planque, sont sortis de terre. « Le 1er septembre, les équipes rentrent dans le bâtiment », commente, lundi matin, François Penin, directeur logistique de BigBen, premier fabricant européen d'accessoires pour consoles de jeux, en regardant les ouvriers couler la chape de béton. Il y a un an tout juste (*), Alain Falc, PDG de BigBen, contractualisait son installation sur la zone industrielle.

L'encre aurait pu sécher ailleurs. « On a regardé dix-sept lieux d'implantation, reconnaît F. Penin. On a senti qu'ici, les gens étaient disponibles et tout prêts à nous assister dans la mise en route de notre projet. » Le sous-préfet Hervé Malherbe a été de ceux-ci.

Pas de problème d'obtention du permis de construire. Le CODERST (Conseil de l'environnement et des risques sanitaires et technologiques) n'a pas enterré le dossier. « Nous avons eu le feu vert au premier coup. » En un an, BigBen, qui ferme au passage son entrepôt de Libercourt, a fait du chemin. BigBen est sur le point de « manger » ModeLabs (lire ci-dessous), leader des accessoires pour téléphone mobile. L'OPA amicale sera conclue début août. « Quoi qu'il puisse se passer (ModeLabs est coté en bourse) nous aurons au moins 46 % des parts », raconte A. Falc.

Encore trop tôt pour voir les 10 000 m² de panneaux photovoltaïques (soit 1,2 mégawatt) qui recouvriront l'entrepôt logistique qui enverra des colis de poignées filaires, chargeurs... aux quatre coins de l'Europe du Nord, et même en Grèce, à la grande distribution, et aux magasins spécialisés dans le jeu vidéo et Internet. Trop tôt aussi pour juger de la planéité de la dalle. « Il n'y en a pas plus de neuf comme ça en Europe », souligne-t-on dans l'entourage d'A. Falc. Et l'emploi ? Le démarrage se fera avec 50 personnes. Pour atteindre 80 à 100 salariés fin 2011. Objectif final : 140. Mais pas 140 ETP (équivalent temps plein). « Nous ne cherchons pas forcément des CDI à temps plein, souligne F. Penin.

Notre activité est saisonnière. » A. Falc recenchérit : « 45 % de notre CA (101 m d'E en 2010) se fait au dernier trimestre. » D'où une ébauche de discussion avec la direction de l'entrepôt Kiabi, à côté, pour voir s'il n'y a pas des possibilités de travail à temps partagé.

* Le 9 septembre 2010, A. Falc pensait même être installé en juin.

logo vdn

 

Lien vers article de septembre 2011 (faisant état d'un effectif de 150 personnes(dont 49 salariés venant de Libercourt), sans mention ETP...).

BigBen création d'emplois...ou délocalisation? - 10 septembre 2010


 

Rédigé par Zac_Lauwin-Planque

Publié dans #Investisseurs - Emplois

Repost 0
Commenter cet article