Eoliennes...les plus puissantes au Nord de Paris !

Publié le 14 Septembre 2011

Douaisis : un projet de quatre éoliennes à Lauwin-Planque

 

Après quelques difficultés, la Communauté d'agglomération du Douaisis rend son projet d'éoliennes concret. Les travaux commenceront en décembre 2011.

Douaisis : un projet de quatre éoliennes à Lauwin-Planque

Cette fois ça y est ! La Communauté d’Agglomération du Douaisis  (CAD) passe à l’énergie verte.  La décision est prise, quatre éoliennes viendront s’installer d’ici fin 2012. La société Eole Plaine de l’Escrebieux a obtenu le permis de construire, « il y a quelques années déjà ». Les éoliennes seront installées dans la campagne de Lauwin-Planque. Aujourd’hui, le projet est concret, « des petits travaux d’aménagement commenceront à la fin de l’année », indique Antoine Brebion, responsable du développement éolien de la société Eole Plaine de l’Escrebieux. 

Les travaux commenceront donc au mois de décembre 2011. Mais le plus gros du chantier aura lieu au printemps prochain, pour une mise en service des éoliennes en 2012. « Entre le premier coup de pelle et la mise en fonction, il faut compter 6 à 9 mois, en fonction des intempéries, etc », explique Antoine Brebion.

Ces éoliennes d’une hauteur de 99,5 m sans les pales. Elles produiront environ 25 millions de kwh par an (un foyer consomme environ 3500 kwh par an). Une énergie qu’Eole plaine de l’Escrebieux revendra à EDF. Les éoliennes seront les plus puissantes installées au Nord de Paris. « ça représente la consommation de 7000 foyers hors chauffage en un an », précise Jean-Pierre Eeckeman, communicant à la CAD. Un projet que la CAD a mûrement réfléchi. « On n’y pense depuis au moins cinq ans. Nous avons une politique d’environnement. Et nous travaillons beaucoup sur les énergies renouvelables. » La CAD s’est d’abord penchée sur un projet de mini-centrale hydraulique, avec les mouvements d’eau des écluses. « Après l’étude, on s’est aperçu que ça n’était pas assez puissant ». Les élus se sont alors tournés vers le vent.

Une étude a d’abord été lancée pour rechercher les courants d’air. « On a promené une maquette d’éolienne pendant un an pour voir où il y avait assez de vent », indique Jean-Pierre Eeckeman. Dix sites potentiels ont donc été recensés. « La commune de Lauwin-Planque a été la première à accepter, même si d’autres étaient aussi d’accord. » Le projet était lancé.
La société Eole plaine de l’Escrebieux va donc investir 14 millions d’euros. L’installation des éoliennes dans les champs de Lauwin-Planque représente un retour fiscal de 200 000 euros que la CAD se partagera avec Lauwin-Planque et d’autres communes.


observateur

Rédigé par Zac_Lauwin-Planque

Publié dans #Eoliennes

Repost 0
Commenter cet article