Goodman : hier 46ha aujourd'hui plus que 24ha...

Publié le 22 Juin 2012

Goodman dévoile un projet de parc logistique à Lauwin-Planque : huit cents emplois espérés


PUBLIÉ LE 22/06/2012

| AMÉNAGEMENT |Le parc logistique de Lauwin-Planque va-t-il bientôt détrôner Delta 3 ? La compétition fait rage. Le Douaisis a pris une longueur d'avance en séduisant le groupe Goodman, qui a dévoilé hier son projet de créer à Lauwin-Planque un nouveau parc de 200 000 m². À la clef, huit cents emplois.

 Philippe Arfi (à g.) a scellé l'accord hier avec Christian Poiret, président de la CAD (au centre).

Costumes sobres mais sourires jusqu'aux oreilles ! Hier, on a sabré le champagne dans les locaux de la communauté d'agglomération du Douaisis pour fêter la mise en oeuvre d'un beau projet : la création d'un nouveau parc logistique dans la zone d'activités de Lauwin-Planque. L'investisseur n'est pas le petit poucet de la logistique. Le groupe Goodman est l'un des leaders mondiaux du développement et de la gestion des plateformes logistiques et des parcs d'affaires (14,8 Mds E d'actifs sous gestion).

« Le meilleur compromis dans la région »

Le groupe, qui possède déjà quelques sites dans la région (à Lomme, Wattrelos), souhaitait renforcer sa présence dans le Nord - Pas-de-Calais. Après avoir visité une vingtaine de sites, il a choisi de poser ses valises dans le Douaisis, à Lauwin-Planque, où il compte investir 100 ME dans le développement d'un nouveau parc logistique.

« Notre présence dans le Douaisis est due à plusieurs facteurs, explique Philippe Arfi, directeur du développement France de Goodman.

D'abord, le marché de la logistique dans le Nord est stabilisé. Cela fait très longtemps qu'on cherchait une coopération appropriée. On l'a trouvée ici. (...) C'est le meilleur compromis qui soit dans la région, de par la taille des terrains, la proximité de l'A1, le positionnement géographique qui a beaucoup de pertinence, enfin un bassin d'emploi significatif. » En prime, l'investisseur dit avoir été accueilli à bras ouverts. « C'est la première fois que l'on travaille aussi rapidement et efficacement avec une agglomération, sans oublier les services de l'État. » Hier, Philippe Arfi a signé l'acquisition ferme des 24 premiers hectares de terrains, pour 4,5 ME, et présenté une option d'achat pour les 22 hectares restants. Goodman veut commencer dès 2013 la construction du premier bâtiment. L'investisseur se donne « deux à trois ans » pour développer l'ensemble du parc, qui doit accueillir à terme quatre bâtiments entièrement indépendants, d'une surface de 30 à 80 000 m². «  On sera à même de créer 800 emplois a minima, prédit Philippe Arfi. Je suis très confiant dans notre capacité à développer le parc. » •

PAR ANNE-LISE TENEUL

PHOTO SAMI BELLOUMI

logo vdn

 

Rédigé par Zac_Lauwin-Planque

Publié dans #Investisseurs - Emplois

Repost 0
Commenter cet article

HOLLANDE 22/06/2012 14:17

On a bien pris note: création de 800 emplois à minima.
RV pour l'échéance prévue dans 3 ans...
Cependant il faudrait aussi penser "à minima" au centre ville. Quid de tous les locaux vacants et des plus de 700 emplois supprimés. Créer des "zones d'activité" périphériques c'est super...à
condition de ne pas transformer le coeur de ville en "zone d'inactivité"