Pas d'implantation dans la ZAC de Lauwin-Planque en 2012 ?

Publié le 31 Décembre 2011

En 2012, le Douaisis n'accueillera pas d'implantation industrielle majeure

vendredi 30.12.2011, 05:10 PAR BERTRAND BUSSIERE

Beaucoup de béton est coulé ces temps-ci dans la ZAC Bonnel à Lallaing. PHOTO « LA VOIX ».Beaucoup de béton est coulé ces temps-ci dans la ZAC Bonnel à Lallaing. PHOTO « LA VOIX ».

| ON EN PARLE |

Grand gagnant : la ZAC Bonnel à Lallaing. De tous les parcs d'activités de la Communauté d'agglomération du Douaisis c'est celui qui verra sortir de terre le plus grand nombre d'entreprises nouvelles l'an prochain.

 

Des chiffres plutôt qu'un long discours : 21 ha vendus en vingt-trois dossiers, soit près de 3 millions d'euros de produits encaissés pour la Communauté d'agglomération du Douaisis en 2011. Un bon millésime. Un tantinet meilleur que celui de 2010 (2,9 Md' E de produits), incontestablement supérieur à 2009, annus horribilis économique (1,2 M d' E).

Qu'en sera-t-il en 2012 ? A priori, Christian Poiret, le président de la Communauté d'agglomération du Douaisis, ne signera pas devant notaire d'actes de vente « pharaoniques ». Pas de construction d'entrepôts logistiques géants en vue tel Kiabi (plus de 500 emplois prévus à l'horizon 2014) ou Bigben (80). Par contre, ici et là, sur les différents parcs industriels de la CAD, des PME vont se créer ou s'agrandir.

Dans la catégorie des installations marquantes, il y aura Distripates, une société spécialisée dans le commerce dgros de produits surgelés pour les terminaux de cuisson des boulangeries industrielles. Lieu d'implantation : la ZAC du LUC à Dechy. Le bâtiment de 6 000 m², financé en propre (3 M d' E ) donnera du travail à 54 salariés, dont 14 en provenance du site de Lens.

Laspécialité de Dyad: le conditionnement à façon. Cette société installée dans la zone d'activité des Prés Loribes à Auby, va investir elle aussi 3 M d' E (6 000 m² supplémentaires) pour « loger » trente nouveaux salariés. Créée en 2002, la PME emploie des personnes reconnues travailleurs handicapés. La société Dyad est considérée comme un atelier de travail protégé. Ce statut lui confère le droit de percevoir un complément de rémunération de l'ordre de 40 % du salaire de chaque employé handicapé pour compenser les pertes de productivité.

Le parc d'activités de Bonnel (20 ha) a le vent en poupe. Plusieurs bâtiments sortent de terre : ceux d'ICTDP (usinage composite et matelas isolants), de Theys (vidange, curage, entretien des réseaux), d'AVEC Nord (distribution de machines spéciales alimentaires), d'Oxaliance (maintenance matériel d'analyse médicale). Pour certains, c'est un déménagement d'un secteur du Douaisis à un autre. Avec quelques créations d'emplois. Qu'est-ce qui vaut à la ZAC Bonnel ce soudain intérêt ? D'être classée ZFU (zone franche urbaine) et d'avoir des avantages fiscaux très intéressants.

Autre lieu (la ZAC du Chevalement à Roost-Warendin), autres emplois créés (dix), de service ceux-ci. Le bureau d'étude environnemental Airele (groupe Auddicé) fait la démonstration qu'on peut se faire un nom ailleurs que dans une grande métropole. •

logo vdn

Rédigé par Zac_Lauwin-Planque

Publié dans #Investisseurs - Emplois

Repost 0
Commenter cet article